Une Démarche simple et personnelle

 

On dit toujours : La Franc Maçonnerie n'est pas une secte. La meilleure façon de s'en convaincre est liée à la façon dont on y rentre et dont on la quitte. Il est difficile de rentrer en Franc Maçonnerie mais une simple lettre de démission suffit à vous en faire sortir. Une secte c'est tout le contraire, on y entre sans problème mais pour en sortir, c'est une autre histoire ...

 

Si vous êtes intéressé par la Franc Maçonnerie chrétienne que cette maçonnerie correspond à vos préoccupations et à vos recherches, le Rite Ecossais Rectifié est certainement fait pour vous.

Il vous faudra dans un premier temps identifier l'Obédience qui corresponde le plus à votre recherche et soit dans le stricte respect de la tradition . Pour cela, un petit truc est que le fait que l'obédience soit de taille conséquente est l'assurance d'avoir des Frères sur les colonnes. Choisir une petite obédience c'est au contraire prendre le risque de vivre des tenues où le faible nombre de frères peut parfois même empêcher le travail...

Si la maçonnerie que vous cherchez est avant tout symboliste, traditionnelle et l'objet d'une démarche spirituelle, certaines obédiences et les loges qu'elles fédèrent seront plus sûrement garantes de délivrer à coup sûr l'initiation recherchée. En clair vous ne risquerez pas en faisant le bon choix d'obédience d'être orienté par erreur sur une Loge où les sujets de discussion seraient très sociétaux.

Une fois retenue l'obédience en question, il vous faudra rédiger une lettre de candidature en indiquant vos motivations.

Un frère (ou une soeur si jamais vous choisissiez une obédience Mixte)  prendra un premier contact avec vous. Si vous ne connaissez pas d’autre maçon, le maçon de ce premier contact deviendra votre parrain ou marraine  (on entre en maçonnerie parrainé). Un très lent et très long processus va alors commencer. Il faudra d’abord exposer cette candidature aux frères de la Loge, qui voteront une première fois. Ensuite, désigner des enquêteurs qui rencontreront le candidat, lesquels chercheront à connaître ses intentions, ses goûts et ses souhaits, ses résolutions et ses orientations – mais aussi la position de son épouse (ou époux )  : son consentement est important, on n’entre pas en maçonnerie sans cet avis.

 

Ils rédigeront enfin chacun un rapport qui sera présenté aux frères de la Loge : ceux-ci voteront alors une seconde fois l’acceptation ou le refus de cette candidature. Le vote pourra se faire par boules noires ou blanches (il est amusant de noter que "blackbouler" est un mot d’origine maçonnique – de l’anglais blackball, boule noire – qui signifie rejeter un projet ou refuser l’entrée d’une personne par une boule noire).

 

Si le vote est positif, c’est-à-dire « blanc », le candidat sera alors reçu au cours d’une cérémonie dont le souvenir lui restera longtemps en mémoire.

 

Il est important de rappeler que l’on ne devient pas maçon au rite écossais rectifié pour se procurer quelques amusements mystérieux, ou pour y faire des affaires, ou encore pour y parler de sujets de société et/ou de politique, mais on y entre pour obtenir les moyens de se perfectionner.

C'est là d'ailleurs tout l'objet de la Franc maçonnerie rectifiée...

Si devenir Franc Maçon rectifié vous intéresse, contactez moi

arrow&v
Lettre de Motivation

Merci pour votre envoi !