top of page

L’Etoile Flamboyante




L’Etoile Flamboyante

Quand le jour se termine et que passent les ombres

Je cherche dans le soir un guide pour ma route

La lumière divine qui efface mes doutes

Et me mette à l’abri de mes terreurs sans nombre

Lors je ferme les yeux et loin de me tromper

J’ignore les vacillantes lueurs familières

Qui mon chemin faisant s’échappent des chaumières

De mon but essayant de me faire détourner

C’est ainsi que centré sur mon cœur et mon âme,

Je l’aperçois au loin, scintillante et enfouie

L’Etoile du matin que le grand G enflamme,

Et porte la Lumière quand dedans tout est nuit.

Etoile flamboyante, qui éclaire mes pas,

Sois ainsi qu’une amante qui supplie et exige,

Accepte que je sois infidèle parfois,

Mais toujours contrains moi, soumets-moi et m’oblige

A ne voir qu’en toi, le chemin qu’il faut suivre

Et que moi et mes Frères, tous en communion

Comme d’anciens fous boiteux, nus, aveugles et ivres,

N’ayons plus que pour toi de secrètes passions


Abraxas

111 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page